1973

Back Next

Les boîtes avec une fenêtre en rhodoïd commencent progressivement à remplacer les emballages clos précédents. Bientôt, tous les modèles seront vissés dans leur boîte sur un socle en plastique (de 4 types) ce qui impliquera de modifier tous les châssis avec un puit de fixation, parfois percé sans soin.

Le petit Renault R35 inaugure de nouvelles chenilles plus minces (8 mm), peut-être moins réussies que les précédentes. Mais ses barbotins et ses roues ne sont plus des pièces standardisées. Le modèle sera marqué Verem en 1993 pour redevenir un Solido en 1995.

Le char Somua est doté d'une paire d'antennes en plastique dur collées dans leur logement. C'est une preuve que Solido ne limite plus les projets de la série 200 à des jouets. Il faudra attendre l'an 2001 pour que les antennes deviennent souples et amovibles. Ce char semble peut-être un choix original mais reste une belle reproduction.

Entre tous ces chars de collection paraissent pourtant un nouveau camion (SUMB 4x4) tractant, dans la même boîte, un petit canon (Réf : 239). Or, ce dernier est encore capable de tirer des projectiles avec un ressort ! Un paradoxe qui démontre que Solido ne cherche pas à se couper du monde de l'enfance. Ces deux pièces seront vendues séparément à partir de 1986. Le "Marmon" connaîtra une brillante carrière sous TonerGam mais perdra ses phares rapportés.

Le Panther allemand termine l'année en beauté dans une version sable à laquelle succédera une version grise. Le masque du canon, à l'origine en plastique, se révélera fragile et sera donc refait en Zamac : un fait rarissime chez Solido.

Nouveaux coffrets de deux ou trois chars prépeints mais livrés non montés. On retrouve ainsi la tradition du kit Solido des années 1930.

Back Next
 

  Retour en haut - Back to the top Home page