Collection 2002
Précédente Index Suivante

 

Les militaires Solido et Verem ont commencé le nouveau millénaire en beauté. Qu’en est-il aujourd’hui de ce dynamisme ?

De nombreux visiteurs nous ont fait part de leur souhait de trouver plus régulièrement de nouveaux véhicules militaires. Ils risquent d’être déçus en découvrant la douzaine de nouveautés du programme 2002. Force est de constater un effort de création moindre de la part du réducteur. Comme si cela ne suffisait pas, à eux deux, Solido et Verem amputent leurs collections de militaires d’une vingtaine de modèles. Une politique surprenante au moment où la concurrence se fait de plus en plus efficace. La raison en est un volume des ventes insuffisant aux yeux du service marketing, ainsi sans doute qu'une forte demande de la production pour Hachette Collections. Précisons que la fabrication de certaines références pourrait être confiée aux usines asiatiques du groupe.

Click to enlarge
CATALOGUE SOLIDO

La liste des références 2002

Les principales nouveautés

Click to enlarge
CATALOGUE VEREM

Solido

A l’automne 2000, Solido avait racheté pour 2,3 millions d’Euros des moules au 1/18 auprès de l’entreprise espagnole MIRA SA. L’un des modèles militaires est réédité par Solido cette année dans sa gamme Prestige sous la référence 8140. C’est une Chevrolet 1950 tôlée avec portes et capot ouvrants, de bonne facture.

Une variante de la Jeep en Military Police a été envisagée puis annulée.

Quant à la Jeep Willys SAS référencée 8079, elle adopte enfin une livrée sable plus seyante, sans néanmoins perdre quelques défauts inadmissibles.(*)

La gamme Military-1 (1/43 et 1/50) ressuscite le Dodge WC54 «Signal Corps» pourtant encore présent au catalogue il y a peu de temps.

Les nouveautés de l’année reposent en fait sur la base du tout nouveau Berliet GBC «Gazelle», avec la dépanneuse débâchée équipée d’un palan prévu d'origine par le bureau d'étude, ainsi qu'une version citerne. Celle-ci apparaît simultanément sous TonerGam, ce qui explique évidemment sa création. Des miniatures inédites qui méritent cependant quelques reproches dans leur finition.

Disparaissent la Mercedes 540K, la Jeep blindée, le GMC citerne, la Ford sanitaire et la récente Defender vitrée.

La gamme Military-2 ne gagne que trois rééditions de modèles introuvables depuis longtemps chez Solido, dont une nouvelle variante neige du char lance-fusées soviétique.

Au nombre de sept dans cette gamme, les retraits s’expliquent sans doute par leur parution dans la collection Hachette de «Chars et véhicules militaires». Etrangement, Solido conserve le Half-Track T19 et ses vieux canons devenus tristement inertes, mais cesse le récent AMX-VOA.

Verem

Le catalogue orné d’un nouveau logo, laisse une désagréable impression de vide. Les grands absents sont les modèles militaires en résine fabriqués dans la Z.I «Les paluds» à Aubagne (Militaire-3), dont Verem suspend la distribution, et les Stretton Models (Tank Museum), dont ne subsistent que les surplus encore en stock à Oulins. Un arrêt qui limite notablement la collection, même si la production artisanale de l’atelier anglais décevait ces dernières années. Celui-ci annonçait des projets séduisants, mais semble maintenant incapable d’assurer ses engagements.

Cette interruption touche principalement la production militaire, car Verem conserve la plupart de ses autres gammes réalisées en résine, proposant même trois nouveaux véhicules de la gendarmerie nationale en livré bleue (V30xx).

La gamme Militaire-1 des chenillés perd l’AMX13 bitube et le Sherman 105mm, mais accueille un AMX13 transport de troupe en camouflage trois tons et un insolite Destroyer «radio». Le Patton, le Destroyer blindé et le Half-Track reçoivent des «salissures» décidément bien à la mode.

La gamme Militaire-2 perd l’AML Panhard et le GMC Lot7, mais révèle un montage intéressant : une variante exotique (marocaine) du VAB équipé d’un canon de 90mm en tourelle montée sur un adaptateur rotatif.

Verem reprend aussi le concept de la collection "Battle of the Bulge" en reproduisant un camion GMC Tourelle capturé par l’armée allemande et repeint en gris.

La gamme Militaire-4 remplace le break 504 Dangel par une Peugeot 203 berline de commandement en kaki, un modèle de qualité créé en 1997 et déjà paru comme véhicule de gendarmerie. Les emballages sont agréablement relookés.

 

Chars et véhicules militaires

C’est Hachette Collections qui a débuté l’année avec une parution régulière toujours aussi attrayante pour son rapport qualité/prix. Deux modèles sont parfois livrés avec un seul numéro. S’il n’est pas en faveur des détaillants spécialisés, ce nouveau "circuit de distribution" de miniatures de collections, abusivement à la mode, a le mérite de permettre d’acquérir facilement des militaires Solido.

De nombreuses rééditions (XM706, M34, BTR40, GMC Leroi) côtoient des modèles actuellement aux catalogues Solido ou Verem. Un excellent moyen de parachever une collection incomplète. Des variantes de peintures sont à prendre en compte également. La collection, qui accapare sans doute les ressources d'Oulins, nous réserve de plus une petite surprise pour noël.(*)

Le périodique confirme par ailleurs sa qualité rédactionnelle, même si le format en 'fiche' s'avère peu pratique pour une consultation régulière. Un index en final semble indispensable.

copyright © Lenours

(*) : La Jeep SAS sable et l'AML-60 prévue chez Hachette Collections (numéro 36) ne sont finalement pas parues en 2002. Le Dodge WC56 et la Munga Auto-Union prévus au numéro 34 sont annulés.

  Retour en haut - Back to the top Home page