Année 2004 : conclusions et perspectives
Précédente Index Suivante

 

L'année se termine avec panache pour le militaire Solido/Verem sur la parution du Berliet grue chez Hachette Collections.

Dix huit ! C'est le nombre de modèles militaires ayant introduit un nouvel outillage (moulage) aux catalogues 2004 et dans la collection bimensuelle pour Hachette. Et ce chiffre ne tient pas compte du travail réalisé spécialement pour les décors des nouveaux produits Verem VPC et leurs figurines associées. Le moins que l'on puisse dire est que l'année fut exceptionnelle, réservant des nouveautés jusque dans ses derniers mois.

Le T34/85 de Verem

Mis en vente en novembre seulement, la version avec canon long de 85mm du char russe T34 est l'une des plus belles miniatures sorties des presses d'Oulins cette année. Elle se place résolument dans la lignée des modèles des années 70. Le modèle est partiellement recouvert du voile de boue devenu commun aux sujets 39/45 chez Verem. La seule amélioration possible résiderait dans l'acquisition de ressorts de meilleure tenue pour assurer une mobilité correcte du canon - un défaut, il est vrai, un peu chronique, puisqu'il touche aussi l'AMX-30B2 ou le Jagdpanther depuis plus de 10 ans.

Photos d'Olivier Saint-Lot

La série "Chars et véhicules militaires" est devenue un moteur de création pour les militaires Majorette Solido, et un motif d'amélioration des modèles antérieurs qui retrouvent ainsi une seconde jeunesse.

L'ACMAT 6x6 VLRA a été retouché pour sa réapparition dans le numéro 82. Le moule du toit de la cabine a été sablé. Le châssis a été renforcé en son centre. Un crochet de remorquage a été ajouté, à l'arrière entre des pare-chocs redessinés, ainsi que des jerricans supplémentaires sur les côtés. Le pavé Verem est remplacé par la marque Solido. La caisse reçoit de nouveaux gardes-boue et sa fixation sur le châssis est corrigée. Un travail plutôt heureux en somme...

Une bonne surprise aussi avec la version défense anti-aérienne des convois du Citroën C4. Montée sur un trépied fixé sur plateau, une nouvelle mitrailleuse pivotante a été spécifiquement fabriquée pour cette reproduction au 1/43. Il en résulte un véhicule original que l'on retrouvera prochainement au catalogue Solido (ref : 6158).

Une autre variante de dernière heure est le Renault semi-remorque cargo au 1/60, qui n'est cependant que la réutilisation de vieux moules, bien connus des collectionneurs de TonerGam. Le châssis du tracteur date de 1975, la cabine de 1977 et la remorque de 1979. Par ailleurs, le tracteur s'est déjà vu militarisé avec une citerne sous la référence 257 et sous la marque Saviem. La cabine et la remorque furent modifiées respectivement en 1985 et en 1986. L'ajout de rétroviseurs, l'aménagement intérieur de la cabine renommée G260, et l'adjonction d'un second essieu sur la remorque ont légèrement transformé cet assemblage, bien triste dans une robe kaki.

Par contre, le Half-Track T19 de la collection 2004 de Verem VPC n'a pas été produit.

Le militaire Solido en 2005

L'autre événement de cette fin d'année est la révélation des projets pour 2005, des projets souvent décidés avant l'été. Après un effort substantiel en 2004, l'année 2005 ne pouvait que marquer le pas dans un contexte économique peu favorable (prix élevé des matières premières).

Solido, essentiellement orienté Armée française période 70/80, annonce un Berliet GBC Shelter et un P4 radio, ainsi que le grand retour des ACMAT 6x6 militaires. On retrouve, bien sûr, la Jeep avec son canon, parue incidemment chez Hachette. Cependant, la nouveauté la plus attendue sera un Hummer type H1 américain.

Le Humvee est un incontournable chez les fabricants de modèles réduits. Il en existe toutes les versions possibles à des échelles très variées. Même Madame Majorette en a mis dans sa hotte de jouets. Solido rattrapera son retard en 2005, ayant enfin obtenu un droit de le produire au 1/43. C'est principalement un engin militaire, mais des versions civiles devraient aussi voir le jour dans d'autres gammes. La concurrence étant rude, il sera difficile pour le fabricant français d'en tirer un grand succès. Néanmoins, la parution de ces insolites véhicules sera la grande innovation 2005.

Verem : La Collection Passion

La division Verem consacrera un budget important pour le militaire en 2005, encore marquée par la commémoration du soixantième anniversaire du débarquement.

Devraient figurer au catalogue nombre de blindés : un Sherman coque moulée (M4A1), le Brummbar allemand, le PzKpfw.35F sur base du char Renault R35, et le Ford M8. Tous modèles réalisés en Zamac, mais inspirés des créations Stretton Models. Du côté des véhicules au 1/43, seront proposés un P4 en camouflage trois tons OTAN, une Peugeot 403 Break vitrée et une Citroën DS Break de la Gendarmerie.

La peinture soignée des récentes fabrications est à mettre en faveur de cette marque bien adaptée au volume des ventes dans cette catégorie de miniatures.

Conversion Automany

Chars et véhicules militaires en 2005

La collection est prorogée jusqu'en 2006, ce qui était inespéré. Pourtant, le programme mécontente par son manque d'ambition. L'éditeur semble souhaiter poursuivre cette collection sans investissement conséquent. Elle se voit donc appliquée les vieilles recettes : rééditions déguisées ou variantes faciles.

Les acheteurs ne sont pourtant pas, cette fois, des inconditionnels de la marque Solido. La série vieillissant, ses amateurs présentent inévitablement des signes de lassitudes. Une démotivation qui se voit renforcée par de récentes déceptions, comme la teinte trop vive du Jagdpanther au N°81 et l'absence de camouflages réalistes, probablement par mesure d'économie.

Et la collection Hachette de connaître le sort de toute collection Solido : une part sera constituée de nouveautés et de variantes, plus ou moins passionnantes, l'autre part recyclera simplement des rééditions peu intéressantes. Une prolongation jusqu'à 120 numéros semblait bien difficile sans le financement de nouveaux outillages. Le programme dévoilé fin septembre prouve que la question a été habilement contournée.

Aux côtés de réelles créations 2005 et des deux chars T34, on retrouvera par exemple le Somua S35 et la Traction repeints en gris allemand, des raretés discutables comme le Renault Master et le Citroën C35, ainsi que la Jeep ambulance et l'Alouette III, pourtant adroitement éliminées de la liste par le passé. Très demandé (ce sont les chenillés qui reçoivent toujours le meilleur accueil), le Pluton risque même de se voir scindé sur deux numéros en raison d'un surcoût de fabrication. De nombreux autres modèles tombent dans le simple brassage de pièces, pratique injustifiable dans ce genre de production : Renault 180 dépannage, SUMB avec le canon de 20mm ou TRM2000 Sphères. Le service marketing saura t-il rectifier le tir une fois de plus ?

Un phénomène d'actualité

Le programme Hachette pour 2005 et 2006 incite des reproches qu'il semble judicieux de prendre en compte. L'impact des séries pour la presse reste indéniable, à la fois sur le nombre de nouveaux collectionneurs suscités et sur le parc d'outillages qui en a grandement bénéficié. Les collections Hachette rencontrent en effet un succès au-delà de toute attente, influant sur les productions Solido et Verem classiques. Ces dernières n'ont peut-être pas toujours su se démarquer suffisamment des ventes en kiosques.

Il est certain que ces livraisons "hors commerce" présentent des paradoxes. Si le nombre de modèles a largement augmenté grâce à elles, les marges bénéficiaires pour Solido restent réduites sur le militaire par le faible prix de vente (13,57 euros). Captant un nouveau public, cette marchandise entre parfois en conflit avec le réseau habituel de la distribution des miniatures de collection. Il a fallu surtout reconsidérer les moyens de production pour répondre à cette demande accrue. Ainsi le sanctuaire d'Oulins, au bord de l'asphyxie en 2001, fut secouru dans un premier temps par l'usine thaïlandaise de Majorette, avant que tout le 1/18 et une quantité importante du 1/43 ne soient finalement sous traitée en Chine. Solido n'est plus la même entreprise désormais.

Les MSV repartis pour 20 ans ?

L'année 2004 achève le second cycle de 20 ans des militaires Solido. Sous l'emprise de Majorette, et avec l'apport fondamental des collections chez Verem, ils ont connu des hauts et des bas depuis leur timide reprise en 1984. Souhaitons maintenant que l'avenir réserve de belles découvertes. Et peut-être un jour le…

Le char Leclerc

Copyright © Lenours 2004

  Retour en haut - Back to the top Home page