Index
Les brèves
Analyses
FAQ
Contact
Mises à jour  

De Solido à Eligor

La production de modèles militaires est reportée en 2012.  Décidément, les nouveaux modèles militaires ont bien des difficultés à trouver leur chemin jusqu’aux rayons des vendeurs ! La période est donc idéale pour laisser libre cours à son imagination.

De tous les accords passés ces dernières années, par la marque Solido avec d’autres fabricants de modèles réduits, l’un des plus enthousiasmants est celui qui le rapproche d’un autre grand fabricant français. La synergie la plus constructive est celle que la direction de Solido entretient depuis 2004 avec la firme Eligor, installée à Izernore dans l’Ain.

Autrefois, des modèles Solido parurent sous d’autres marques (Dinky Toys, Bubby, Tekno, Dalia, etc.). Inversement, nombre de modèles Solido sont aujourd’hui issus de moules appartenant à Eligor. Si les gammes militaires qui nous intéressent n’ont pas encore bénéficié de ce partenariat, certains outillages utilisés sous le nom Solido ont bien connu une vie sous l’uniforme ... chez Eligor. Ces modèles militaires ont donc aujourd’hui des cousins civils ou pompiers dans les collections Solido.

Ainsi, la récente R-5 au 1/43 s’est vue transformé chez Eligor, son vrai géniteur, en bolide de rallye lancé sur les pistes de Canjuers dans les mains de soldats épris de vitesse. Une pièce particulièrement originale, photographiée ci-dessous.

Si cette coopération ne s’est pas encore manifestée au sein des productions militaires Solido, il semble judicieux d’en évoquer la possibilité, puisque l’entreprise d’Izernore a déjà produit plus d’une centaine de références à caractères militaires, et qu’il est donc fort possible que les collectionneurs avisés suivent de près les deux fabricants.

Comme Solido, Eligor a délocalisé en Chine, en 2006, la fabrication de ses automobiles miniatures, et sa production a considérablement évolué. Des collections en presse ont contribué à une nouvelle orientation en matière d’outillage, autrefois très axée pour le 1/43 sur la récupération de moules déjà existants (Norev, Champion, Minialuxe, Macadam). Les camions, luxueux objets promotionnels, étaient alors le véritable cheval de bataille du fabricant. En 2008, Eligor se proposa même, en vain, comme acquéreur de la marque historique que nous étudions ici.

Évidemment, l’entreprise Eligor ne s’est jamais attaquée au monde des blindés (*), où excellait l’équipe de Jean de Vazeilles. Elle n’a même pas de gamme dédiée aux armées, exceptée une collection sur le thème de la gendarmerie. Néanmoins, ses produits sont aujourd’hui conçus pour être des représentations fidèles, comme par exemple cette ambulance Citroën parue en 2010 au catalogue, visible ci-dessous. Des équipements caractéristiques sont reproduits et le marquage au tampographe est exactement celui du vrai véhicule.

De ce fait, le concept évoqué plus haut méritait certainement d'être poussé plus loin : l’outillage Eligor n'aurait-il pas permis à Solido de proposer quelques modèles militaires en attendant de voir enfin relancée sa production classique ?

(c)Lenours

(*) A l'exception de sa maquette au 1/16 du Tigre-1 pour une collection presse Hachette (788 pièces à assembler !).

Cliquer pour agrandir les images

  Retour en haut - Back to the top Home page