Index
Les brèves
Analyses
FAQ
Contact
Mises à jour  


Le canon automoteur M-12
de Gaso.Line

La récente parution chez Gaso.Line du M-12 américain en résine, monté sur une base Solido/Verem, a été un véritable événement, de par le haut niveau de détail proposé sur ce modèle au 1/48. La découverte du kit, référencé GAS50875, procurerait-elle à son acquéreur le même bonheur ? Une question que MSV se devait d'élucider.

La boîte est pleine à craquer. Le transkit est constitué d'environ 58 pièces, dont certaines volumineuse comme l'impressionnant canon de 155mm. Notons au passage que cette maquette ne retient aucun élément en Zamac, sinon les chenilles articulées bien sur, et que seuls le fond de caisse en plastique et le jeu de roues sont conservés du jouet d'origine. Gaso.Line a été obligé de refaire une caisse complète, pour y intégrer la plate-forme de l'affût, et offre donc un modèle qui tient plus du kit complet que de la conversion au sens habituel du terme.

Avec un tel nombre de pièces, le guide de montage et sa nomenclature sont indispensables pour leur bon positionnement, bien que l'assemblage se révèle assez intuitif et plutôt agréable. La nomenclature est bien utile également pour faire un inventaire du contenu de la boîte à son ouverture.

Cliquer pour un plein écran
Cliquer pour un plein écran

Rien n'est oublié dans la fidélité, y compris une ficelle pour représenter le câble qui permet, dans la réalité, de positionner la bêche. Les pièces du lot de bord sont très fines, comme à l'accoutumé désormais sur les conversions Gaso.Line, mais le moulage en est très bien réalisé. Il est amusant d'examiner la toute petite caisse livrée comme accessoire et d'y découvrir un beau travail d'imitation du bois par souci du réalisme. Gaso.Line aurait pu proposer des transkits accessibles à tous et à toutes (la boîte est déconseillée au moins de 14 ans) mais l'exactitude de ses modèles aurait probablement eu à en souffrir. L'artisan à donc renoncer à l'incorporation de l'intégralité des détails au moulage de la caisse pour en faciliter l'assemblage.

Cliquer pour un plein écran Cliquer pour un plein écran
Cliquer pour un plein écran Cliquer pour un plein écran

Cliquer sur les images ci-dessus pour un plein écran

L'affût nécessite de bien examiner les images du guide d'assemblage pour comprendre où placer tous ses éléments. Espérer donner une mobilité au canon semble un peu illusoire en raison de la fragilité des minuscules ergots qui servent de pivots, à moins de percer et de remplacer l'axe par une tige en laiton. Le positionnement de la bêche et de la plate-forme à l'arrière de l'engin impose par ailleurs de faire un choix entre la position de route ou celle de tir. Le canon doit donc être fixé suivant ce choix, en élévation ou pas, et le problème est ainsi contourné sans plus de complication.

La miniature achevée semble quasiment complète et confirme son originalité à cette échelle. Le M-12 en construction révèle rapidement son pouvoir de séduction sur tous collectionneurs du militaire Solido/Verem, et, encore une fois, la marque Gaso.Line s'avère particulièrement créative et garante de satisfaction pour un prix modéré. La visite de son site web devrait faire naître des vocations, ou permettre d'obtenir la version montée/peinte du véhicule (image ci-dessous).


Photo : Olivier Saint Lot

Remerciements à Quarter-Kit Models Shop
pour la fourniture du kit présenté sur cette page.

Copyright © Lenours

  Retour en haut - Back to the top Home page