Les presses à plastique
Précédente Index Remonter Suivante


Oulins dispose de 27 presses pour le plastique : des machines Engel ou Negri-Bossi, de 18 à 125 tonnes de fermeture. Diverses matières, livrées sous forme de poudre ou de granulés, sont utilisées (ABS, choc, polyamide, polyéthylène, polypropylène, polystyrène, poly acétal). Ces polymères sont chauffés de 150 à 320°C dans un pot d’injection, puis injectés dans le moule, par un système de vis/piston, sous une pression de 500 à 1500kg/cm². L’atelier, dans lequel cohabitent des machines ultramodernes et de vieilles presses d’antan, est aujourd’hui très actif. Près de 15 personnes y travaillent quasiment en permanence (2/8), malgré une cadence atteignant en moyenne 750 pièces à l’heure. Les boîtes cristallines (chez Verem, collection "Overlord 89", etc) sont entièrement réalisées à Oulins.


La zone des presses à plastique
Les palans jaunes servent au montage des moules.

Les presses pilotées par ordinateurs (en blanc)

Une ancienne presse ramenée d'Ivry-la-Bataille.

Un moule de roues
(cliquer sur l'image pour un plein écran)


Les granulés de matière plastique
avant le moulage.

Une grappe en plastique injecté au final.
copyright © Lenours

  Retour en haut - Back to the top Home page