Index
Les brèves
Analyses
FAQ
Contact
Mises à jour  


Le canon automoteur Sexton par Gaso.Line

Dans sa gamme des blindés canadiens, Gaso.Line propose l'automoteur Sexton, absent de la gamme Solido/Verem, bien que conçu sur la base du char moyen américain. Le modèle (référence GAS50863) est disponible depuis longtemps chez Quarter-Kit, mais il est difficile de résister à présenter une étude de ce qui est une des grandes légendes de la seconde guerre mondiale.

A l'ouverture de la boîte, on découvre deux grosses pièces en résine, reconstituant la caisse du véhicule, deux sachets de pièces en vrac, ainsi qu'un guide d'assemblage et des décalcomanies bien imprimées de la 7ème division blindée. La caisse est volumineuse, rappelant celle du Priest dans son principe. Elle vient se coller sur le châssis en Zamac de Solido, que l'on doit limer pour y ajuster un nouveau plancher. C'est ce dernier qui supportera le canon de l'automoteur.

Cliquer pour agrandir

Un moulage en résine nécessite un travail de préparation (ébarbage et rebouchage des bulles) toujours un peu fastidieux et délicat. La caisse reçoit en plus de multiples pièces rapportées (le lot de bord) pour donner plus de détails et de réalisme : une bobine de câble, une masse, une hache, la pioche et la pelle, deux jerrycans, les phares et autres gardes boues, etc. Ces pièces, qui se veulent précises, sont donc fines à cette échelle du 1/48 et fatalement fragile. Elles demandent des précautions lors de leur manipulation, même une fois la maquette terminée.

Cliquer pour agrandir

Des tiges en laiton doivent être travaillées à la pince pour reconstituer les mains courantes ou les crochets de levage. Le canon demande également du savoir-faire. Si l'on souhaite lui conserver sa mobilité, son assemblage posera un problème. Il ne s'avère faisable qu'en perçant l'axe à la place des ergots existant trop fragiles, puis en introduisant une tige en laiton de 0,8 mm que l'on prend soin de coller à une extrémité. Ainsi, la hausse du canon reste possible. Cette modification ne donne guère de soucis si l'on possède une mini-perceuse. Elle devient hypothétique pour un débutant mal équipé qui ne souhaitait qu'ajouter d'une manière économique le Sexton à sa collection.

En fait, la fidélité et le nombre de détails sont privilégiés sur la facilité d'assemblage. Cela correspond bien sur à une demande des clients. Gaso.Line a depuis longtemps fait le choix, louable, de proposer des maquettes le mieux fini possible. Cela rend l'assemblage de ses nouvelles conversions sensiblement plus ardu, et ses modèles de plus en plus réservés à l'exposition, bien protégés de toutes manipulations incongrues. Mais n'est-ce pas  contradictoire de rechercher une telle finition sur des jouets industriels assez simplistes au départ ?

Ce Sexton demeure un magnifique ajout à toutes collections de véhicules militaires miniatures, et justifie amplement que l'on y consacre son temps. Le modélisme est une passion dévorante, c'est bien connu. L'acquisition de cette conversion garantie plaisir et satisfaction à tous ceux qui ne sont pas rebutés par la construction de maquettes. Le magasin Quarter-Kit propose une version montée/peinte pour les autres (image ci-dessous).

Merci à Quarter-Kit Models Shop pour la fourniture de ce prêt-à-monter.

Copyright © Lenours

  Retour en haut - Back to the top Home page